Illustration appellations géographiques

APPELLATIONS GÉOGRAPHIQUES

Arbois : Décret du 15 mai 1936 (1ère AOC de France). Vins blancs, rosés, rouges, vin jaune, vin de paille.

Cépages : Pinot noir, Poulsard et Trousseau en rouge, Chardonnay et Savagnin en blanc (Savagnin seul en jaune).

L'appellation Arbois est la plus cotée du vignoble jurassien, ainsi que la plus étendue, avec 800 ha sur un total de 1870. C'est là que se situent les principaux Domaines HENRI MAIRE

Château-Chalon : décret du 29 mai 1936, modifié le 4 juin 1998. Vin jaune exclusivement. Vieillissement minimal en fût de chêne de 6 ans sans ouillage.

Cépage Savagnin.

Propriétaire également dans cette appellation qui s'étend sur 50 ha, HENRI MAIRE en est aussi le plus important producteur.

Côtes-du-Jura : décret du 31 juillet 1937. Vins blancs (en majorité), rosés, rouges, vin jaune, vin de paille.

Cépages : Pinot noir, Poulsard et Trousseau en rouge, Chardonnay et Savagnin en blanc (Savagnin seul en jaune).

HENRI MAIRE possède également des domaines parmi les 600 ha que compte cette appellation.

L'étoile : décret du 31 juillet 1937. Vins blancs, jaunes et effervescents.

Cépages Chardonnay et Savagnin (Savagnin seul en jaune).

Parmi les 80 ha que compte cette appellation figure un domaine HENRI MAIRE.




Illustration appellations produits

APPELLATIONS PRODUITS

Macvin du Jura : décret du 14 novembre 1991, modifié le 26 septembre 2002. Vin de liqueur obtenu par arrêt de la fermentation du jus de raisin au moyen d'eau de vie de marc de Franche Comté d'au moins trois ans d'âge. Les cinq cépages jurassiens sont autorisés. La production de Macvin représente environ 4 % du vignoble.

Crémant du Jura : décret du 9 octobre 1995, modifié le 2 décembre 1999 et le 30 avril 2001. Issu de raisins de cépage Chardonnay cueillis à la main et transportés au chai avec les plus grandes précautions, ce grand vin mousseux bénéficie d'une fermentation longue (un an) en bouteille. Il perpétue une très ancienne tradition du Jura, et tout particulièrement d'HENRI MAIRE, spécialiste depuis plus de 50 ans des vins effervescents. Sa production représente environ 15 % du vignoble.

Le Jura

Ses appellations

Le Jura se dote de quatre appellations géographiques et deux appellations "produits".

C'est en juillet 1935 que fut votée la loi créant l'Appellation d'Origine Contrôlée.

Dès lors, toutes les régions viticoles intéressées par ce label déposèrent un dossier auprès des pouvoirs publics. Mais seules les régions dont les produits étaient d'une qualité unanimement reconnue par les professionnels purent obtenir l'AOC sans délai.

Et c'est ainsi que le 15 mai 1936, moins d'un an après le vote de la loi, fut publié le décret créant l'Appellation Contrôlée Arbois.

C'est le premier décret d'AOC de France, Arbois est la première appellation citée.

Restait à faire connaître ces vins au plus grand nombre : c'est à quoi s'attelèrent les vignerons jurassiens, entraînés par le dynamisme et la passion d'Henri MAIRE.

Aujourd'hui, avec ses 1870 ha de vignes en AOC (50 fois moins que le Bordelais !), le Jura se présente à bon droit comme le plus petit des grands vignobles et présente une vaste palette de vins à la typicité marquée.