15 mars 2018

Nouveaux rituels de consommation

Le voyage au pays des vins est infini et le graal pourrait bien se trouver à l’issue d’un parcours initiatique, la découverte de l’un des plus grands vins au monde, élevé secrètement et patiemment sous voile pendant des années pour donner un vin puissant, complexe et d’une infinie richesse. Le vin jaune !

Le cheminement pour atteindre l’excellence de cet or liquide né à la fois de l’extraction et de la réduction est long et patient. De la patience, de la passion et du talent, il en faut pour atteindre l’incomparable éclat de cet or doré et précieux de la vigne, six ans et trois mois exactement.

Son caractère entier, profond, extrêmement aromatique, déroutant pour le novice, voire discriminant, se dévoilera très naturellement à table avec les plats et les fromages jurassiens, où le beurre et la crème tiennent l’assiette fermement ; le Comté est là, sur les mêmes terres ! 

Mais les Domaines Henri Maire proposent aujourd’hui de nouveaux rituels plus surprenants comme le Vin jaune sur glace.
Le grand froid d’un glaçon de granite qui rappelle le caractère minéral et brut du Jura évite la dilution, protège l’intégrité du vin et souligne l’incroyable complexité de ses arômes.

Pour une expérience inattendue, le vin jaune sur mer : une goutte dans l’huitre exalte l’iode, et un verre pour l’accompagner, comme un clin d’œil à l’aire géologique du secondaire, lorsque la mer recouvrait le Jura.

Et puis, l’or mordoré du vin de paille en granité, choc du sucre et du froid, sensations mêlant fraîcheur et moelleux, neige éternelle dans un verre.

Névé à marier avec un foie gras ou un fromage à pâte persillée, ou une petite fraîcheur entre deux plats. Mais aussi avec un délicat chocolat de chez Hirsinger le MOF d’Arbois, juste pour le plaisir…